Participez à la renaissance des villages, sous la menace grandissante de l'Akatsuki
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 °Lolly-chan (nouveau perso de la fondateuz')°

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muzai Yamiyo
~Fondatrice/Seconde de l'Akatsuki~
~Fondatrice/Seconde de l'Akatsuki~
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 27
Village/Organisation : Akatsuki
Grade : Seconde de l'Akatsuki
Affinités : Suiton/Fuuton
Date d'inscription : 22/03/2008

Fiche de stats
PV:
340/340  (340/340)
PC:
340/340  (340/340)
Vitesse:
170/170  (170/170)

MessageSujet: °Lolly-chan (nouveau perso de la fondateuz')°   Ven 16 Jan - 2:00

Nom : Muzai

Prénom : Yamiyo, mais le plus souvent on l'appelle Lolly, du fait qu'elle parle toujours d'elle à la troisième personne en s'appelant ainsi.

Age : 20 ans


Description mentale : Yamiyo est une personne extrêmement difficile à cerner. La belle a un caractère plutôt enfantin qui agace la plupart des personnes qui la côtoient. Pour Yamiyo, la vie n’est qu’un grand jeu. On ne sait jamais si la jeune femme est sérieuse ou non quand elle parle. D’ailleurs, Yamiyo semble avoir une double personnalité qui se manifeste la plupart du temps quand elle doit combattre. Quand cette personnalité se montre, le visage de la jeune femme devient alors froid et elle ne contrôle alors plus ses pulsions meurtrières. Quand sa deuxième personnalité se calme, Yamiyo ne se souvient plus de ce qu’il s’est passé, ou du moins elle passe tout de suite à autre chose, faisant comme si rien ne s'était passé. Yamiyo aime les sucreries plus que tout et elle aime également s’amuser avec les gens. C’est une grande manipulatrice du fait qu’elle utilise les gens d’une façon si candide que personne ne soupçonne rien de sa part (elle-même ne s’en rend pas vraiment compte). Yamiyo ne se met jamais en colère et préfèrera aller bouder dans son coin si quelque chose ne lui convient pas. Yamiyo, comme tous les enfants, aime recevoir de l’affection de la part des gens. Du fait de son physique plutôt attrayant, elle ne se rend pas compte qu’elle fait chavirer certains cœurs rien que par ses actes de tendresses. Bien sûr, quand il s’agit de se battre, Yamiyo peut ne pas changer de personnalité et garder son caractère enfantin, ce qui est plutôt drôle à voir. Elle ne connait pas les notions de respects et prend chacun pour son égal, ce qui ne ravit pas tout le monde. D’un côté, elle ressemble pas mal à Naruto combiné à Tobi. Toujours en train de faire des gaffes pour se rendre intéressante, elle foncera toujours dans le tas, préférant aller de l’avant plutôt que de réfléchir.

Description physique : Yamiyo est de taille moyenne et pèse environ le même poids que toutes les jeunes femmes de son âge. La belle a un visage plutôt enfantin, qui fait qu’on ne lui donne pas toujours 20 ans. Ce visage a d’ailleurs quelques marques de son enfance. En effet, on peut voir que les couleurs des pupilles des yeux de la jeune femme sont différentes. Son œil droit, marqué d’une cicatrice verticale, est de couleur blanc cassé, virant presque au gris. Son oeil gauche quant à lui est d'un bleu pur. La belle a de longs cheveux couleur ébène qui lui descendent jusqu’aux genoux quand ils ne sont pas attachés. Pour éviter que justement ses cheveux la gênent, elle les sépare en deux longues nattes qu’elle entoure d’un ruban violet pâle. Elle fait comme un chignon avec ses deux nattes, leur faisant former un cercle derrière sa tête, le tout tenu par des baguettes fines et noires. Elle laisse deux mèches de cheveux encadrer son doux visage d’enfant. Elle a aussi une frange retombant un peu au niveau de ses yeux. Son teint est plutôt pâle, mais cela n’empêche pas aux gens de lire sur le visage de Yamiyo la joie de vivre. D’ailleurs, la jeune femme s’affichera la plupart du temps avec une sucette ou autre sucreries à la bouche.
Côté vestimentaire, la belle porte un haut de couleur violet pâle, comportant une grande capuche, de longues manches et formant un joli décolleté. Un tissu de couleur en peu plus foncé est mit par-dessus le haut, formant des franges au niveau de manches. Elle porte ensuite une grande bande de tissu bleu en guise de ceinture, se postant sous sa poitrine et descendant jusque sous son nombril. Elle porte en peu plus bas, comme une jupe, sauf que ce n’est autre que son haut de couleur pâle qui descend un peu plus bas, faisant donc office de mini-jupe. Sous ça, elle porte une mini-jupe résille, histoire de ne pas avoir trop froid, même si les trous ne la réchauffent pas vraiment. Pour finir, Yamiyo portes des grandes bottes, de couleur violette également, montant juste sous ses genoux. Faisant partie de l'Akatsuki, la demoiselle porte bien sûr la cape règlementaire, adorant tout particulièrement les petits nuages rouges brodés sur sa longue et ample cape noire. Elle aime aussi porter de temps en temps le chapeau traditionnel de l'organisation, duquel pend une petite clochette.

Histoire : Une chaude après-midi d’été. Des cris d’enfant résonnent. Yamiyo vient de voir le jour dans sa petite maison située dans le village de Kumo. Les parents de Yamiyo l’avaient aussitôt nommée ainsi car dès sa naissance, la belle avait un regard des plus étranges : ses yeux étaient en effet de couleur différente et on aurait dit qu’un côté représentait le jour et l’autre la nuit. C’était plutôt rare de naitre avec les yeux de couleurs différentes et ses parents ont tout de suite crû que leur fille allait devenir aveugle. Ils l’ont donc élevé dans un cocon, essayant de protéger au maximum leur fille des dangers qui l’entouraient. La jeune fille a donc grandi dans l’amour et l’innocence, ne connaissant du monde que les quelques enfants de son âge qui avaient le droit de jouer avec elle ainsi que son jardin. Elle n’avait pas le droit d’aller au-delà des haies qui bordaient sa petite maison. Mais la curiosité des enfants est plus grande quand on vous interdit de faire quelque chose… Yamiyo finit alors par désobéir à ses parents, franchissant les haies. Cependant, les haies étaient constituées de ronces, et une ne loupa pas le doux visage de l’enfant. La ronce s’accrocha sur le sourcil droit de la jeune fille qui continua à avancer malgré la douleur. La ronce continua à blesser l’enfant en passant sur sa paupière, finissant sa course juste sous son œil. Par chance, la ronce n’avait pas touché l’œil en lui-même et avait juste meurtri la paupière. Yamiyo étouffa un cri de douleur, ne voulant pas se faire repérer par ses parents. L'oeil en sang, elle arriva de l’autre côté du buisson. La jeune fille vit alors une ville immense s’ouvrir devant elle. Elle s’aventura dans les ruelles, toute souriante de découvrir de si belles choses. Malheureusement, ou heureusement, au moment où la jeune fille partait à la découverte du village, les parents ce cette dernière avait décidé de mettre fin à leur vie. Ils voulaient emporter leur fille avec eux dans la mort, mais ils ne pensaient pas qu’elle avait fui. La maison explosa donc dans un bruit sourd. Lorsque la jeune fille voulut rentrer chez elle, elle ne retrouva qu’un tas de cendres. Se disant que tout était sa faute, Yamiyo se renferma sur elle-même, chose qui n'était même pas arrivé, malgré les sévices pervers que son père lui faisait subir depuis sa plus tendre enfance... Yamiyo avait toujours cru que c'était ainsi qu'un père montrait à sa fille qu'il l'aimait... La deuxième personnalité de Yamiyo vit le jour après l'accident survenu à ses parents. A seulement 10 ans, la belle avait apprit seule, les rudiments du ninjutsu et des autres arts ninja. Sa deuxième personnalité apparaissait beaucoup quand il se passait des choses qui ne plaisaient pas à la jeune fille. Celle-ci commença à sombrer dans les sucreries à cette période. Le sucre qu’elle engloutissait faisait qu’elle se sentait toujours comme une enfant qui ne voulait plus grandir. Cependant, un jour, des enfants s’amusèrent à piquer les bonbons que la jeune fille venait de se faire offrir par un passant qu’elle avait réussi à séduire avec son air de chien battu. Les gamins rigolaient en se moquant de Yamiyo qui commençait à pleurer pour qu’ils lui rendent ses sucreries. Commençant à s’énerver, la deuxième personnalité de Yamiyo fit surface, sortant un kunai qu’elle avait trouvé dans les décombres de sa maison. Elle tua avec un sang froid incroyable les enfants qui avaient osé lui voler ses bonbons. Quand elle retrouva ses esprits, elle vit le carnage devant elle, ses mains couvertes de sang. Elle courut chercher de l’aide, ayant oublié que c’était elle qui les avait tué. Les gens qu’elle essaya de prévenir avaient été témoins de la scène. Elle fut donc chassée du village, les habitants ayant peur de la double personnalité de Yamiyo. Surtout que la jeune fille était devenue incontrôlable… Elle avait donc commencé à errer hors de son village à l’âge de 14 ans. Pendant 6 longues années, elle marcha dans le seul but de trouver des bonbons pour survivre. C’était la seule chose qui pouvait la calmer et qui lui permettait de garder en elle la deuxième Yamiyo. Dès qu’elle n’avait plus sa dose de sucre, la belle devenait une machine à tuer. Elle avait beaucoup grandi et avait pu rester en vie grâce à son corps. Elle ne l’avait pas vendu, loin de là, mais elle s’en était servi pour obtenir des hommes ce qu’elle avait besoin. Son caractère enfantin faisait d’elle une fille facile, mais elle n’avait jamais laissé un homme faire l’amour avec elle, pour la simple et bonne raison qu’elle pensait que seul son père avait le droit de le faire avec elle. Elle avait 20 ans, mais agissait et pensait encore comme une enfant de 10 ans. En errant, elle finit par faire la rencontre qui allait changer sa vie. Elle avait vu un homme avec un chapeau et une veste plutôt jolie se déplacer dans une ruelle pas très peuplée et elle avait commencée à le suivre, afin de lui demander si elle pouvait avoir une cape comme ça. Cependant, cet homme l’avait repéré et s’était retourné la regardant avec des yeux étranges. Yamiyo ouvrit grand la bouche en voyant ses yeux magnifiques et elle ne parla ni ne bougea. Elle resta là à attendre que l'inconnu fasse quelque chose. Ils s’étaient regardés l’un l’autre un long moment, puis la jeune femme réussit enfin à lui demander si elle pouvait elle aussi avoir une jolie veste comme celle que l'inconnu portait. A ce moment là, quelqu’un la bouscula et fit tomber la dernière sucette qu’il restait à la jeune fille. Commençant à bouillir de colère, elle tua, d’une façon qu’il ne vaut mieux pas raconter, le pauvre homme qui l’avait simplement bousculé dans sa course. L'homme au chapeau, qui n'était autre que Pein, chef de l'Akatsuki, ayant constaté le potentiel de la jeune femme décida de l’emmener avec elle. Elle se retrouva ainsi à l'Akatsuki. Toute nouvelle dans l'organisation, elle fut mise en binôme avec un certain Ryu. Il était vraiment bizarre et il parlait très peu, mais Lolly adorait l'embêter et partir en mission avec lui. Un jour, alors que Pein avait réussi à capturer tous les Bijuus, il décida de passer à l'étape supérieure : l'anéantissement total des villages. Elle fut envoyée avec son partenaire dans des petits villages non loin d'Ame pour contribuer à leur destruction. Malheureusement, quand l'explosion eut lieu, et que le binôme rentra au repaire, il ne restait plus qu'eux, et une lettre écrite de la main de leur supérieur disparu...

Nindo : Faire du monde une sucette géante au goût fraise

Village désiré : Akatsuki

Affinités : Suiton

_________________




Dernière édition par Muzai Yamiyo le Jeu 16 Avr - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wasuremonotanjou.forums-actifs.com
 
°Lolly-chan (nouveau perso de la fondateuz')°
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Depense XP et creation nouveau perso
» Nouveau perso skaven ( courrone du destin )
» Pangya Golf with style...help!!!
» Skullgirls
» [GW2] Nouveau perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~Administration~ :: Présentations acceptées-
Sauter vers: